Adieu saleté de kilos !

Après 2 grossesses, 47 hamburgers, 34 grecs, 5 kilos de frites (et peut-être autant de mayonnaise), il était grand temps de me reprendre en main… et voilà ! Je peux le crier haut et fort : j’ai perdu 8 kilos !

 

Oui oui, je balance ça sans pression, mais j’en suis fière et ça pesait lourd sur ma conscience de ne pas partager cette énooooooorme nouvelle ! Et y a pas à dire, de partager cela avec vous me fait sentir légèèèèèère comme une plume.

J’étais complètement à la masse ! Depuis le temps que je devais m’y mettre à ce rééquilibrage alimentaire ! Mais ayant toujours une tonne de choses à faire (et à manger), je remettais toujours cela au lendemain. Puis un jour… le déclic ! Et un mois après, je n’ai plus à supporter des chiffres sur la balance qui agressent mes yeux tant ils sont élevés !

 

Bon, je vous l’accorde, je ne fais pas le poids avec les mannequins des magazines, mais ce n’est pas mon but : je n’ai pas prévu d’être l’égérie d’une marque de vêtements.

 

Bref, je me sens forte d’avoir vaincu ces kilos et en même temps légère parce que je les ai vaincu ces kilos

 

Alors attention, je le répète toujours : on s’en contrebalance du regard des autres. Si on maigrit, c’est pour soi, et pas pour ressembler à quiconque ! Je tiens à ce que ce message soit lourd de sens pour vous parce qu’on ne doit jamais se trouver beau dans le regard des autres, mais l’être dans son propre regard.

 

Nous les femmes avons déjà assez à supporter avec une charge mentale bien lourde, alors ne nous encombrons pas de complexes superflus. Lâchons un peu de lest et soyons indulgentes envers nous-mêmes, ne cédons surtout pas au diktat de l’ultra minceur !
Soyons bien dans notre peau, tout simplement !

 

Il y a tout de même une recette miracle pour aider à la perte de poids : une dose de motivation, un zeste d’amour familial, une pincée de gras (parce que quand même … le gras, c’est la vie et la raclette aussi) et une cuillère d’indulgence. Faire réduire puis laisser reposer quelques semaines. Cette recette convient à un régiment de 12 personnes !
A consommer sans modération, et je pèse mes mots !
Forte de cette recette miracle, je peux désormais regarder mon fils jouer au yoyo, en étant sûre de ne plus jamais en faire !

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s